Agir pour le territoire, agir pour les habitants...

Vivre dans le Sud de l’Aisne

Le PaysEnfance et JeunessePersonnes âgéesCulture et PatrimoineTourisme

Contactez-nous

Marchés publics

Offres d’emplois

Newsletter

Le Pays

Avec ses paysages contrastés, ses horizons ponctués de vallées et de rivières, de riches cultures et de coteaux, le sud de l’Aisne invite à l’inspiration. A deux pas de Paris et au cœur de l’Europe, de Château-Thierry à Condé-en-Brie, de Fère-en-Tardenois à la Ferté Milon, cette terre rurale recèle bien des secrets.

Les châteaux, les villages aux maisons irrégulières, les églises et chapelles aux richesses inattendues partagent de nombreux souvenirs... On se rappelle alors, qu’ils furent tous, lieux d’inspiration pour des plasticiens tels que Camille Claudel, au cœur des paysages tourmentés de la hottée du diable et du Tardenois et pour des écrivains tels Jean de la Fontaine, Jean Racine ou Paul Claudel. Sans oublier la Ferme du Ru Chailly, qui fut le lieu d’inspiration du célèbre peintre Léon Lhermitte, dont le tableau « La paie des moissonneurs » est exposée au musée d’Orsay.

Ce territoire préservé est encore aujourd’hui le terreau fertile d’une création contemporaine prolixe et contrastée. Le Pays du sud de l’Aisne accueille, encourage et inspire les nombreux artistes, danseurs, comédiens, plasticiens, musiciens d’ici et d’ailleurs, qui donnent toute sa vitalité et son dynamisme à cette terre.

>> Les projets animés par le Pays

Géographie

La loi d’orientation pour l’aménagement et le développement durable du territoire (LOADDT) donnant naissance aux « Pays » a mis en avant la nécessité de déterminer un territoire géographique cohérent et en lien avec la réalité de ses habitants.

Le Pays du Sud de l’Aisne a été créé sur le périmètre des 5 communautés de communes situées au sud du département de l’Aisne en Picardie.

A proximité de Paris (90 Km de Château-Thierry ou de la Ferté Milon) et de Reims, le Pays du Sud de l’Aisne se situe aux confins de 3 régions : la Picardie, la Champagne-Ardenne et l’Ile- de-France. Traversé par la Marne, ce territoire dispose de nombreuses zones viticoles dans la vallée de la Marne et du Surmelin et de grandes étendues agricoles sur les plateaux.

Château-Thierry en est la ville centre, tant géographiquement, que d’un point de vue économique et social puisqu’elle constitue à la fois un pôle de convergence (concentration des services et équipements) et de rayonnement. Notre Pays est fait de paysages contrastés. De coteaux en campagnes verdoyantes, c’est le bien-être aux portes des grandes agglomérations !

 

Un Pays, qu’est-ce-que c’est ?

Un Pays est un territoire de projet qui se caractérise par « une cohésion géographique, économique, culturelle et sociale » *. Le concept de « Pays » détermine un cadre de travail et de concertation entre élus, acteurs locaux (responsables économiques, associatifs, syndicaux, culturels) et membres de la société civile. L’enjeu actuel des pays est de donner plus de place aux initiatives locales et à une prise en main par les acteurs locaux du développement de leur territoire. Cette démarche repose sur un diagnostic montrant la diversité du territoire mais aussi ses forces et ses faiblesses. Le Pays n’est pas une « structure nouvelle » mais un nouvel échelon de coopération entre les collectivités locales.

C’est dans cet esprit de développement que les élus de l’arrondissement de Château-Thierry regroupés au sein de l’UCCSA ( Union des communautés de communes du Sud de l’Aisne) se sont engagés dans la création du Pays du Sud de l’Aisne fédérant ainsi leurs réflexions afin d’optimiser leurs actions communes.

Les étapes de la constitution d’un Pays

- Elaboration d’une Charte exprimant un projet commun de développement et les orientations de développement et d’aménagement du territoire.
- Rédaction d’un Contrat de Pays avec les partenaires que sont l’État, la Région et le département en vue d’acter des engagements financiers.
- Constution d’un Conseil de Développement représentatif des acteurs socio-économiques et associatifs du territoire.

* Instauré par la Loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire (LOADDT), loi Pasqua de 1995, complétée par la loi Voynet du 25 juin 1999. Loi n° 99-533 du 25 juin 1999 dite loi LOADDT Article 2 « le développement local, organisé dans le cadre des bassins d’emploi et fondé sur la complémentarité et la solidarité des territoires ruraux et urbains. Il favorise au sein de pays présentant une cohésion géographique, historique, culturelle, économique et sociale la mise en valeur des potentialités du territoire en s’appuyant sur une forte coopération intercommunale et sur l’initiative et la participation des acteurs locaux... ».

 

Informations pratiques

Nous contacter

Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne
Ferme du ru Chailly 02650 Fossoy

Tél : 03 23 71 68 60 / Fax : 03 23 71 53 53 / Email

Comment venir ?

Accès routier
- Depuis Paris et de Reims par l’autoroute A4
- Depuis Epernay par la D3
- Depuis Saint-Quentin et Soissons par la D1

Par le train
- Depuis Paris-gare de l’est et Reims (arrêt à Château-Thierry).

 

Hébergement et locations

Hébergement

L’hébergement de la ferme du ru Chailly comporte 68 couchages au total répartis en 13 chambres collectives dont la capacité varie de 3 à 6 personnes et 4 chambres doubles équipées chacune d’un lit double et d’un lit simple.

Tarif de l’hébergement au 1er janvier 2011 :
Forfait fixe par chambre et par jour :
- Chambre de 3 : 16 €
- Chambre de 4 : 21 €
- Chambre de 5 : 26 €
- Chambre de 6 : 31 €
- Chambre double : 31 €

Coût de la nuitée par personne :
- Lit au sol : 16 €
- Lit mural surélevé : 6 €

Le coût du nettoyage des draps n’est pas inclus dans les tarifs. La facturation est envoyée directement à l’organisme hébergé.

Tarif des repas au 1er janvier 2011 :
Coût du petit déjeuner, par personne : 3 €
Coût du repas, par personne : nous contacter

Location de salles

- Salle de réunion Claudel, Lhermitte ou Racine (30 pers.) : 60€ la journée, 40€ la demi-journée
- Salle Mercier (100 pers.) : 75€ la journée, 60€ la demi-journée
- Salle Mercier + Lhermitte (130 pers.) : 120€ la journée, 80€ la demi-journée
- Salle Jean de la Fontaine : 120€ la journée, 80€ la demi-journée
- Cuisine + salle Racine : 300€ la journée
- Cuisine + salle Jean de la Fontaine : 400€ la journée

Conditions d’applications et conditions particulières :

1. Pour les Associations et Collectivités ayant leur siège sur le territoire de l’U.C.C.S.A : gratuit.

2. Pour les Associations et Collectivités n’ayant pas leur siège sur le territoire de l’U.C.C.S.A : plein tarif.

Conditions d’applications et conditions particulières de location de chambre et de salles

1. Pour les entreprises : Plein tarif avec possibilité de négocier un tarif préférentiel pour une longue durée de location.

2. Pour les Associations, Collectivités, Etablissements scolaires n’ayant pas leur siège sur le territoire de l’U.C.C.S.A. et dont l’objet et l’action ne s’appliquent pas à l’ensemble du territoire de l’UCCSA : Plein tarif avec possibilité de négocier un tarif préférentiel pour une longue durée de location.

3. Pour les Associations culturelles, socio-éducatives, sportives, artistiques, ainsi que les Collectivités et les Etablissements scolaires ayant leur siège sur le territoire de l’UCCSA mais dont l’objet et l’action ne s’appliquent pas à l’ensemble du territoire de l’UCCSA : Réduction de 50 % sur le plein tarif.

4. Pour les Associations culturelles, socio-éducatives, sportives, artistiques, les Collectivités et les Etablissements scolaires n’ayant pas leur siège sur le territoire de l’UCCSA mais dont le projet favorise ou assure la promotion de l’ensemble du territoire de l’UCCSA : Réduction de 50 % sur le plein tarif.

5. Pour les Associations culturelles, socio-éducatives, sportives, artistiques, les Collectivités et les Etablissements scolaires ayant leur siège sur le territoire de l’UCCSA et dont l’objet et l’action s’appliquent à l’ensemble du territoire de l’UCCSA ou dont le projet favorise ou assure la promotion de l’ensemble du territoire de l’UCCSA : Réduction de 65% sur le plein tarif.

Location de la scène

Tarif de location de la scène sans transport et sans montage :

1. Scène complète du lundi au vendredi : 60 €/jour, _2. Scène complète du vendredi au lundi matin : 60 €, _3. Demi scène du lundi au vendredi : 30 €, _4. Demi scène du vendredi au lundi matin : 30 €.

Pour toute demande de transport, et/ou de montage et/ou de démontage, les tarifs de la Brigade Verte seront appliquées au prorata du temps passé.

 

L’Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne

Le Pays du Sud de l’Aisne, créé le 13 janvier 2005 est animé par le syndicat mixte « UCCSA », Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne, auquel adhèrent cinq communautés de communes*.
Ainsi, le Pays se déploie sur un périmètre de 125 communes (soit plus de 75 000 habitants en 2013). Les collectivités adhérentes y sont représentées au sein de deux instances, disposant chacune de rôles précis.

Le Comité Syndical
- il désigne le Président et les membres du bureau,
- il débat et délibère sur les projets et l’avenir du territoire,
- il vote le budget.

Le Bureau Syndical
- il met en application les orientations débattues en Comité Syndical et engage les actions,
- il gère les affaires courantes de la structure.

Une équipe de techniciens et de chargés de mission contribue à mettre en œuvre les projets du Pays, par la concertation et la coordination, du pilotage de projets à la réalisation d’études ou d’expertises.
Pour l’enfance et la jeunesse, Adeline Nascimento,
Pour les personnes âgées, Audrey Buiron, coordinatrice du CLIC, Sylvie Lamotte (assistante sociale), Pascale Zanet (assistante),
Pour le suivi du programme Européen LEADER, Lydie Matéo et Sylvette Pottier,
Pour l’aménagement durable (SCoT et Plan Climat), Loïc Jeangeorges,
Pour les espaces publics et l’environnement, Laetitia Morel,
Pour la communication, Christophe Dupuy

Hébergement :
Hélène Chenu et Laëtitia Depye

Brigade Verte :
Julien Mille et Robert Midocq

Pôle Administratif :
Nadine Lecerf, Marie Emmanuelle Revel et Arlette Brochot

Direction :
Adeline Nascimento - Directrice Générale des Services
Céline Prévot - Directrice Administrative et Financière

Les habitants du Pays sont représentés au sein du Pays à travers le Conseil de Développement. Ce dernier permet la participation de l’ensemble des acteurs du territoire aux débats d’actualité et aux enjeux de développement.

Conseil de Développement :
Patricia Bazoli, assistante du Conseil de Développement

*Les cinq Communautés de Communes : - Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry - Communauté de Communes du Canton de Charly-sur-Marne - Communauté de Commune du Canton de Condé-en-Brie - Communauté de Communes du Tardenois - Communauté de Communes de l’Ourcq et du Clignon

 

Enfance et Jeunesse

Associé à la Caisse d’allocations familiales (CAF), le Pays travaille efficacement avec l’ensemble des collectivités, afin de programmer et d’organiser la mise en place de services liés à l’enfance, dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse :

- Garderie et accueil péri-scolaire,
- Accueils extrascolaires,
- Structures petite enfance (multi accueil, halte garderie ...)

L’ambition de l’UCCSA, est de conforter une offre de services aux familles territorialement équilibrée et accessible et de promouvoir une politique globale de développement des services à l’enfance et à la jeunesse

Ainsi, la chargée de mission enfance jeunesse apporte un soutien technique auprès des collectivités et des associations dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets (diagnostic, montage financier, réglementation...)

Mise en œuvre de nouveaux services : Multi Accueil de la CCRCT, Garderies Périscolaires de Verdilly et du Syndicat scolaire de Chézy en Orxois
Développement de services existants : Accueils Périscolaires de la CC Charly sur Marne, Accueils extrascolaires de CC Condé en Brie et de la Ferté Milon…

Pour plus d’informations : www.caf.fr

Chargée de mission enfance et jeunesse : Adeline Nascimento

>> Les projets animés par le Pays

Contrat Enfance Jeunesse

En Janvier 2005, l’UCCSA a signé un contrat Enfance et Temps Libres avec la CAF de Soissons pour une durée de trois ans mais cette fois à l’échelle du Pays du Sud de l’Aisne.

Ce partenariat engagé avec la CAF a déjà permis de dégager des moyens financiers importants pour mettre en œuvre la politique enfance jeunesse au cœur du projet de territoire du Pays du Sud de l’Aisne. Il a permis un développement quantitatif et qualitatif des conditions d’accueil, hors temps scolaire, pour les enfants de moins de 6 ans (contrat enfance), et des activités collectives de loisirs pour les 6-16 ans (contrat temps libres).

Les dynamiques engendrées par la mise en place des contrats sur le territoire du pays du sud de l’aisne sont les suivantes :

Le renforcement des liens sociaux

La mise en place de centre de loisirs ou d’ateliers récréatifs le mercredi a permis le renforcement des échanges entre les élus, les animateurs, les parents et les enfants.

Le développement du partenariat local

Les contrats ont encouragé les acteurs locaux à travailler ensemble sur une problématique transversale : le développement des services à l’enfance et à la jeunesse, dans une démarche globale et concertée. Cette solidarité territoriale contribue à la rationalisation des moyens engagés et au final à l’amélioration du service rendu à la population.

Le rééquilibrage des actions sur le territoire de l’Omois

Des activités ont été développées dans les endroits où il manquait cruellement de services à l’enfance, notamment en milieu rural.

Le développement de la qualité des services proposés

Lorsque les centres de loisirs, les ateliers périscolaires existaient, les contrats ont permis d’étendre les actions à de nouvelles tranches d’âges, de travailler sur des projets plus attractifs pour les enfants...

Depuis le mois de mai 2003, les normes d’encadrement des centres de loisirs sans hébergement (CLSH) ont été renforcées, conformément à la nouvelle réglementation en vigueur[1].

Conformément au projet de territoire du Pays du Sud de l’Aisne, qui définit en orientation prioritaire la professionnalisation du réseau d’animateurs et qui met l’accent sur la qualité du service rendu à la population, l’UCCSA a souhaité développer une politique de qualification des animateurs à l’échelle du territoire du Pays du Sud de l’Aisne.

Ainsi, dans le cadre du contrat Temps Libres, l’UCCSA a organisé depuis 2003, des sessions de formation de base au Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD) mais aussi d’Animateur (BAFA) et d’AFPS (Premiers Secours).

[1] Décret n° 2002-883 du 3 mai 2002 relatif à la protection des mineurs à l’occasion des vacances scolaires, des congés professionnels et des loisirs (J.O du 5 mai 2002).

 

Formations

La formation est incontournable pour accompagner la mise en œuvre des contrats enfance et temps libres. Elle permet la mise aux normes des services, l’augmentation des compétences professionnelles et développe la diversité et la qualité de l’offre de loisirs sur le territoire.

L’UCCSA s’est ainsi engagée à accompagner les structures porteuses de projets liés à l’enfance et à la jeunesse dans le domaine de la formation.

BUT : Mutualisation des demandes et accès facilité grâce à la proximité des formations

Ainsi, BAFA, BAFD, PCS 1 (ex- Attestation de Formation aux Premiers Secours) ont pu avoir lieu sur le territoire dans les locaux de la Ferme du ru Chailly.

De même, nous accueillons des formations CNFPT pour permettre aux agents des services enfance et jeunesse de poursuivre leurs connaissances tout au long de leurs parcours professionnels Un diagnostic des besoins en formation des personnels des collectivités et des associations permet la mise en place d’un plan de formation répondant aux attentes des professionnels de l’enfance.

 

Classes du Patrimoine

L’UCCSA accueille les élèves du département pour découvrir les richesses de notre région, et les écoles du Sud de l’Aisne pour participer aux ateliers du patrimoine. Les enfants du territoire découvrent ainsi nos richesses culturelles et historiques , telles : le château de Condé en Brie, le musée Jean de la Fontaine, le château de Fère en Tardenois...

Contact : Nadine Lecerf au 03.23.71.68.60

 

Personnes âgées

Piloté par le Conseil Général, le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique) propose un service gratuit de réponses à toutes les questions que se posent les personnes de 60 ans et plus ainsi que leurs familles.

Pour nous contacter :

Tél : 03 23 71 53 57
Horaires d’ouverture : 8h30-12h30 13h30-17h00

Accueil du public sur rendez-vous :

Antenne CLIC
11 rue Vallée
02400 Château-Thierry
Tél : 03 23 70 79 79

UCCSA
Ferme du ru chailly
02650 Fossoy

Le personnel du CLIC est à votre écoute. L’intervention est gratuite : des professionnels peuvent vous recevoir au CLIC, à domicile ou dans le cadre de permanences.

Que peut vous apporter le CLIC ? Vous informer et aider les personnes âgées et leurs proches pour mieux vivre leur quotidien par des solutions adaptées, individualisées et coordonnées telles que :
- Aide à la constitution des dossiers APA,
- Informations sur les aides,
- L’aide destinée aux proches d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées,
- Information sur la prévention de la perte d’autonomie
- L’amélioration de l’habitat,
- Les questions juridiques,
- ...

Le CLIC s’inscrit dans une démarche de réflexion sur la dépendance, menée localement en lien avec les professionnels des collectivités et organismes en charge des personnes âgées.

L’équipe du CLIC :

- Sylvie LAMOTTE, assistante sociale
- Emilie VIBET, conseillère en économie sociale et familiale sur la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry
- Audrey BUIRON, coordinatrice

PDF - 1.4 Mo
Guide gérontologique
Guide gérontologique
PDF - 3.4 Mo
Rapport d’activités 2013
Rapport d’activités 2013
>> Les projets animés par le Pays

Maladie d’Alzheimer : Comment être aidé ?

Qu’est ce que la maladie d’Alzheimer ?
Comment prendre soin de soi ?
Comment évolue la maladie ?

Les professionnels s’investissent pour aider les familles à surmonter l’isolement et l’impuissance éprouvés dans cette situation, approfondir leur connaissance de cette maladie dans son évolution, et ainsi acquérir des attitudes adaptées.

Un de vos proches est atteint de la maladie d’Alzheimer ? Le CLIC propose aux familles des séances de soutien et d’information.
Pour tous renseignements : 0 800 225 922 ou 03 23 71 53 57
Antenne France Alzheimer Sud Aisne : Madame DELANNOY au 03 23 70 75 05 du lundi au vendredi.

 

Semaine Bleue

Le CLIC participe à des événements nationaux tels que la semaine bleue.
La semaine bleue c’est « 365 jours pour agir et 7 jours pour le dire ». Cette semaine permet de mettre en lumière les activités et le dynamisme citoyen des retraités.
http://www.semaine-bleue.org

 

Culture et Patrimoine

Le Sud de l’Aisne est une terre d’art et de patrimoine. La place donnée à la culture dans la charte de Pays témoigne de cette réalité culturelle et artistique. Mettre en place une politique culturelle à l’échelle de notre territoire, c’est avant tout vous offrir la possibilité de découvrir ces richesses :

- la création contemporaine dans toute sa diversité : amateur, professionnelle, danse, musique, arts plastiques...
- le patrimoine littéraire héritage des siècles passés : de Jean de La Fontaine à Château-Thierry à Jean Racine à la Ferté-Milon et Paul Claudel à Villeneuve-sur-Fère...
- le patrimoine bâti et archéologique : d’églises en châteaux, ce patrimoine nous raconte une histoire et garde secrets de nombreux souvenirs...

Ainsi, nous avons à cœur de valoriser les actions menées par l’ensemble des acteurs culturels et nous les soutenons dans la construction de leurs projets artistiques et culturels.

Par ailleurs, parmi les axes forts de cette politique, la formation et la diffusion vers les plus jeunes permettra d’offrir sur tout le territoire un accès au spectacle vivant, à la lecture ou à toute autre forme de pratiques artistiques.

>> Les projets animés par le Pays

Festival Musique en Omois

Musique en Omois est un festival annuel organisé par l’Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne depuis presque 30 ans. Festival automnal et classique à ses débuts, il a évolué au fil du temps pour passer à des dates plus estivales et changer de style musical. Depuis le milieu des années 2000, ce sont donc plutôt des groupes pop/rock/folk qui sont programmés.

Le festival est l’un des rendez-vous culturels incontournables de l’été dans le Sud de l’Aisne. Fidèle à son objectif de faire découvrir des formations musicales à la fois de dimension locale, nationale et internationale, mais aussi la beauté de nos territoires, le festival propose une programmation qui invite le public à venir partager un moment familial et festif en compagnie de formations reconnues dans le milieu de la musique et de groupes locaux en première partie. S’ajoutent en début de soirée des animations et spectacles jeunes publics qui offrent une activité supplémentaire au public familial qui vient écouter les concerts.

Les enjeux de Musique en Omois sont de diffuser auprès d’un large public la culture et les arts en milieu rural et rendre accessible un événement estival de qualité, en y associant les acteurs de la vie du Pays. Ainsi, chaque édition propose un concert dans chacune des cinq communautés de communes du territoire.

Mais surtout, chaque année, Musique en Omois garde son caractère familial et chaleureux, avec des possibilités de restauration organisées en collaboration avec les associations locales (comités des fêtes principalement) ou les cafés du village afin de donner un coup de pouce à l’économie locale dans un contexte difficile. Soulignons donc toutes les énergies qui contribuent à ces spectacles : les partenaires publics et privés, collectivités, comités des fêtes, professionnels du spectacle… et faisons en sorte de faire découvrir d’autres lieux magiques de notre territoire et d’apporter de belles découvertes musicales pour les saisons encore à venir.

Pour être tenu informé et échanger avec d’autres festivaliers et artistes, vous pouvez rejoindre la page Facebook du Festival. Vous pouvez également consulter le site internet du festival : www.musique-en-omois.com, régulièrement mis à jour des actualités du festival tout au long de sa préparation et de son déroulement.

Une démarche éco-responsable

Depuis plusieurs années, un soin particulier a été apporté afin de réduire l’empreinte écologique du festival. Cette volonté a été récompensée par l’attribution d’une subvention LEADER dégressive en 2009 et 2010. Ainsi, des poubelles de tri sont désormais systématiquement mises à disposition sur les sites des concerts et des toilettes sèches sont également disponibles.

En 2011, la volonté des élus du territoire d’être une référence en matière d’éco responsabilité s’est traduite par une opération de sensibilisation des enfants au recyclage du papier, en partenariat avec l’usine Greenfield de Château-Thierry.

En 2012, une nouvelle subvention LEADER a été sollicitée afin, notamment, de permettre au festival d’investir dans du matériel durable : toilettes sèches accessibles aux personnes handicapées, gobelet réutilisables consignés, etc.

Par ailleurs, afin de communiquer largement sur le festival sans créer de déchets supplémentaires, un partenariat avec les Moulins Hoche a permis en 2011 l’édition de 50000 sacs à baguette en papier aux couleurs de Musique en Omois et, en 2012, l’opération sera renouvelée de façon encore plus large. Ainsi, les sacs à pain habituellement distribués par les boulangers du territoire permettront d’informer largement la population des concerts à venir, sans avoir besoin de produire des déchets papier superflus.

 

Tourisme

Le Sud de l’Aisne dispose d’un grand nombre d’atouts. Son positionnement géographique, en arrière-pays de l’Ile-de- France et à proximité des bassins nord européen émetteurs de clientèle en espace rural ainsi que sa localisation entre les villes de Paris et Reims et leurs sites récréatifs et culturels de premier ordre, en font une terre accueillante pour les courts séjours. La richesse de son patrimoine littéraire et historique mais aussi les vallées viticoles y sont remarquables.

Le Sud de l’Aisne c’est :
- plus de 600 km de sentiers de randonnée balisés
- des paysages préservés, un site Natura 2000 à Verdilly
- une production viticole mondialement connue : le champagne
- des artistes de renommée internationale : La Fontaine, Claudel, Racine...
- des hauts lieux de l’histoire de France

>> Les projets animés par le Pays

Maison du Tourisme du Sud de l’Aisne

Le 12 juillet 2013, les élus du Comité Syndical de l’Union des Communautés de Communes du Sud de l’Aisne (UCCSA) ont voté la création de la Maison du Tourisme du Pays du Sud de l’Aisne.

Il s’agit d’un Office de Tourisme intercommunautaire, né de la fusion des différents Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiatives existants sur le territoire (à l’exception de la Communauté de Communes de l’Ourcq et du Clignon), sous forme d’un Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC).

La Maison du Tourisme se constitue d’un comité de direction qui regroupe les élus et les prestataires touristiques du territoire. Il délibère sur toutes les questions intéressant le fonctionnement et l’activité de la Maison du Tourisme.

Le tourisme se développe à la hauteur de son potentiel,la Maison du Tourisme du Sud de l’Aisne est générateur d’une réelle plus value économique et sociale à long terme pour le territoire du Sud de l’Aisne.

Plus d’informations sur le site de la Maison du Tourisme du Sud de l’Aisne : www.chateau-thierry-tourisme.com

 

Editions touristiques

Disponible dans les offices de tourisme et syndicats d’initiative du Sud de l’Aisne ou via internet, le guide touristique du Sud de l’Aisne répertorie les sites et lieux de visite ouverts au public, les activités de loisirs et les animations du Pays. Il est publié en partenariat avec la conférence des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative du Sud de l’Aisne.

En partenariat également avec la conférence des OTSI, l’UCCSA a entrepris la refonte complète du site internet touristique. Depuis mai 2010, ce nouveau site est en ligne et permet la préparation de séjours réussis sur notre territoire. Vous y trouverez toute l’information sur les attraits de notre territoire, des itinéraires de balades et de visite et vous pourrez même y réserver directement votre séjour : www.chateau-thierry-tourisme.com

 

Véloroute - Voie verte

Le Pays engage une réflexion sur l’aménagement d’une véloroute - voie verte transitant principalement par les bords de Marne et s’intégrant dans un itinéraire reliant Paris à Strasbourg.

Suite à l’adoption du schéma régional des véloroutes et voies vertes, le Pays étudie la possibilité de créer un itinéraire le long de la vallée de la Marne : 40 km d’est en ouest, de Crouttes-sur-Marne à Trélou-sur-Marne. Ainsi, le Pays a pris en charge la réalisation d’une étude de faisabilité et de définition.

Seule la première phase de l’étude est pour l’instant réalisée, mais nous savons déjà que le Sud de l’Aisne dispose de nombreux atouts pour la réussite d’un projet de cette ambition :
- la proximité des bassins de population importants (Ile de France, nord de l’Europe),
- des emprises intéressantes : les chemins de halage, dans un paysage diversifié et peu dénivelé,
- une production de renommée internationale : le champagne,
- une richesse patrimoniale, historique et culturelle.

Véritable produit de destination, la véloroute - voie verte est dédiée aux clientèles touristiques ainsi qu’à la population locale pour ses loisirs et déplacements quotidiens. Ce projet constitue donc un élément important d’aménagement du territoire permettant un développement touristique et économique certain.

En respectant l’environnement, la mise en œuvre de cet itinéraire s’intègre dans un projet global et structurant qui participe au développement durable du territoire et au développement local et touristique du Pays (retombées économiques directes, retombées en termes d’image, création d’un produit touristique global, retombées en termes de notoriété et médiatisation).

En 2010, une nouvelle étape de ce projet a été franchie avec l’étude topographique et foncière des bords de Marne en cours de réalisation.

En 2011, la deuxième phase de l’étude de faisabilité pourra être réalisée avant le lancement des concertations et de la phase de réalisation du projet.

Le Conseil général de l’Aisne a terminé l’étude de faisabilité concernant la création de la Voie verte en Vallée de la Marne et assurera la maîtrise d’ouvrage de cet aménagement dont le projet est actuellement en phase d’étude d’impact qui a commencé en 2013 et s’achèvera à l’automne 2014. S’ensuivra ensuite une phase d’instruction auprès des services de l’Etat avant la procédure de déclaration d’utilité publique.

Pour plus d’information sur les véloroutes et voies vertes, les itinéraires existants et à venir, les retombées, vous pouvez visiter les sites suivants :
- Association Européenne des Voies Vertes (AEVV)
- Association Française de développement des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V)
- VoiesVertes.com : portail touristique des balades vélo et des voies vertes
- Les Départements et Régions cyclables

 

Randonnée pédestre

Bien adaptée à la découverte du patrimoine rural et naturel du Sud de l’Aisne, le Pays accorde une importance particulière au développement de la randonnée. Cela passe par l’entretien de sentiers de petites randonnées (PR®) et par le soutien à la création de nouveaux circuits.

Retrouvez tous les parcours de randonnée de l’ADRT de l’Aisne :

www.randonner.fr

 

Mentions légales et crédits